Deux soeurs

Le bar était saturé quand Gaia entra, l’odeur de testostérone, cigare, alcool, tout se mêlait dans une sorte d’odeur propre au Hellgate.
Contrairement à d’habitude la musique était à fond…Un vieux truc que Gaia n’avais jamais entendu.
Elle commença à se frayer un chemin vers le bar, elle venait de revenir d’un trip en gros cul pour assurer la logistique et franchement elle n’avais qu’une envie, se rincer le gosier avec l’alcool à brûler local que Saya appelait de l’alcool.
Des cris, une bousculade, et le temps que les gens s’écartent devant elle, elle se trouva devant Saya.
Un corps de capsuler inconnu à ses pieds, Saya tenait ce qu’il restait d’un bouteille à la main.
« – Ça t’apprendra enfoiré, la prochaine fois que tu te la ramènes chez moi en insultant les Guristas, je te finis façon moyenâgeuse dans l’arrière boutique ! Et qu’est ce que vous avez à me regarder tous là ? Retourner picoler, au moins vous servirez à quelque chose ! »
Gaia soupira…Du Saya de la grande époque…Elle ne grandirai donc jamais.
Elle s’approcha et Saya leva la tête. Son regard passa de la fureur la plus intense à juste de la colère.
« – Tu me veux quoi petite sœur ? Je suis occupée là.
– Te parler, et boire un verre. C’était sensé être un bar, pas une arène de free fight, donc si je te dérange je me barre.
– Non, excuses moi, je suis un peu sous pression en ce moment. Cette chasse aux Guristas me pèse, j’ai encore pas mal d’amis chez eux.
– Et c’est une raison pour tuer tes clients ?
– Mouais…Plus ou moins vu comme ça.
– Tu devrais faire une pause. »
Saya sourit, fonça derrière le bar et choppa cinq ou six bouteilles au passage sous le regard désolé du serveur.
Une fois la cargaison dans un sac elle attrapa Gaia par le coude et la tira de force vers la sortie.
Gaia, connaissant sa sœur ne pipa mot et se laissa entraîner dans les méandres de la station, au bout de vingt minutes de marche, elle commença à se demander où Saya comptait l’emmener.
Elles n’étaient plus dans le coursives publiques mais dans le réseau d’entretien.
« – T’inquiètes louloute, je t’emmène dans mon antre secrète, là où je me cache pour réfléchir. »
Elles arrivèrent bientôt devant une porte sécurisée que Saya ouvrit sans problème.
Elles entrèrent…
Gaia en resta bouche bée.
Une baie donnait sur le dedock de la station, la vue était magnifique.
Saya s’alluma une cigarette.
« – Tu fumes toujours pas sœurette ? »
Gaia hocha la tête négativement tout en regardant l’espace avoisinant.
Le local était propre, et une console d’olo navigation était allumée sur la page du project discovery.
Elle se laissa tomber sur le canapé sur lequel ne traînait aucun reste de bouffe, et prit le verre plein que Saya lui tendait.
Elle pointa la console du doigt
« – je ne pensais pas que tu t’intéresserai à ce type de truc.
– Ca me calme, et ça m’oblige à faire travailler mes méninges. De plus mon conapt n’est plus très sûr depuis qu’on ne contrôle plus le système. Trop d’ennemis, plus assez de protection. Il n’y a que toi que j’ai laissé venir ici pour le moment.
– Saya qui réfléchit ? Laisses moi inscrire ce moment dans ma mémoire !
– Ok ok ok…Je le mérite mais pousse pas trop d’accord ?
– Ok, c’était juste pour rire, je sais que tu n’es pas l’illétrée hyper violente que tu laisses paraître. Enfin pas que… »
Saya sourit sincèrement pour la première fois.
La discussion dura un bon moment, la diplomatie, les fleets, et tous les petits tracas que Saya gardait pour elle.
Gaia commençait à être bien faite quand Saya se leva.
« – Allez sœurette, on va aller dégommer des gens !
– Pas trop mon truc une fois blindée mais c’est une idée stupide et j’ai envie de casser des ships, ça doit être génétique »
Deux heures plus tard…
Gaia attendait, sa cible se rapprochait.
« – C’est bon Saya, tu peux jump à trois…un, deux..
– Youhouohouhou jump !
– J’avais dit à trois !
– On s’en fout louloute ! »
Le dramiel de Saya apparut dans un éclat de lumière avant de fondre sur le pauvre probe…Sept secondes plus tard, le pilote se retrouva dans le même état que sa frégate.
« – Saya…le pod c’était utile ?
– Non mais ça me détend ! Je warp out. »
Gaia soupira dans son pod.
Un héron au scan…Sérieusement ? Le wreck du probe fumait encore.
« – Saya ?
– Oui ?
– Prépare toi à jump…
– …
– Trois ! »
Le héron ne dura pas plus longtemps que le probe…
« – On va s’arrêter là Gaia, on est spot, y’a un stabber et un svipul qui nous tournent autour ».
Gaia soupira d’aise.
Une fois au dock, elles se retrouvèrent pour boire un dernier verre au Hellgate, beaucoup plus calme à cette heure avancée.
Saya avait l’air mieux, plus détendue.
Gaia aurait une gueule de bois demain mais qu’importe, ça en valait la peine.
Saya finit par partir avec le serveur. Au moins là c’était sûr…Elle allait mieux.
Gaia finit son verre et alla se coucher.
La logi et les contrats attendraient demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.