Normalisation

Le hellgate, station Y9G

La guerre était en cours, plutôt décevante ma fois.
Finalement nos ennemis, ont lachés l’affaire, certes nous avons perdus des ships mais la balance penche largement en notre faveur tant en isk qu’en nombre de ships détruits…

On est largement gagnants.

« – Tu m’en remet une Saya ?
– Oui Lithos, pas de prob, je vous amène la tournée à table.
– Toujours pas besoin de booster au fait ?
– Non. Je ne me drogue toujours pas mon vieux, bien essayé ! Au fait tu diras à Death que son annonce pour le vigilant court toujours, je n’ai pas encore trouvé preneur.
– Ok. Tu as l’air crevée, on dirait un lapin avec la myxomatose.
– Oui, j’ai les oreilles en berne, le Hellgate me prend pas mal de temps…J’ai besoin d’un peu repos. »

Oui du repos. c’est vrai que mon dernier roam avait duré une minute trente chrono.
J’était fatiguée après mon service, je ne souhaitais qu’un chose aller prendre une douche, bouffer un truc prédigéré et aller dormir un peu. Mon comlink avait sonné, un message en attente.
 » Roaming worm ce soir. »
Ouarf, je m’appuyais le dos surle mur de la coursive.
pfffff, j’étais vraiment crevée mais bon, comment refuser un roaming dans l’une de mes frigs préférées ?
Finalement je partais vers les docks.
Une fois dans mon pod, j’avais rejoint la fleet, dedock. C’était parti.
1ère gate, un navy brutix nous tombe dessus, on jump, on évite ses potes qui campent la gate et on engage rapidement.
Nos drones foncent sur le vexor navy, on fonce dans l’espace en zigzag pour éviter les tirs du tempest de couverture. Pour le moment tout se passe bien.
Le vni jump back…Un peu de confusion de notre coté, je suis out…Et comme à chaque fois que je ne me concentre pas je surveille mal mes distances. Une très vieille mauvaise habitude qui date de l’époque de ma formation avec April chez les guristas.
Le brutix s’est trop raproché…Il me pointe, scram, web…
Tout le reste de la fleet des affreux me tombe dessus…
BOUM, plus de worm.
je sauve mon pod, dock et cette fois je vais me coucher. Inutile d’insister ce soir, je n’arriverai pas à faire quoi que ce soit de potable.

Je suis réveillée aux aurores par mon commlink.
« – Gnarf ?
– J’te réveille Saya ?
– Qu’est ce que tu veux ? C’est pas une heure pour réveiller une dame ?
– Ouais mais bon, il faut que tu viennes aux docks…Une nouvelle normalisation de modules a eu lieu.
– Et alors ? M’en fout, c’est mon jour de repos, je vous paye pour quoi ?
– On a une dizaine de ship sur lesquels on ne peut rien faire sans toi, une surcharge du cpu. Il faut que tu décides ce que tu veux faire. En plus tu dois signer de la paperasse et la facture.
– pfuuuuuu, j’arrive. »

Et voilà, j’arrive au dock, pas pris de douche, les cheveux ébouriffés et la tronche d’un cake pas assez cuit.
En effet, je constate vite que la normalisation des modules a foutu le bordel dans la plupart des fitts de mes frégates. Moi qui aime les fitts tendus du string en CPU je suis servie.
Je bosse avec le chef de pont toute la matinée et on trouve des solutions pour retrouver l’efficacité de mes ships sans trop perdre en performance.
Les modules métas vont avoir un bel avenir et les prix vont sans doute flamber dans les mois à venir…
La bonne nouvelle, c’est que le système de nettoyage par nanotech est enfin disponible, j’en profite pour faire nettoyer mon bluepill (un vexor quafe!) et je vais faire un tour.
Je me ballade, et en revenant à la maison bredouille, je tombe sur l’un de nos alliés engagé sur gate avec un drake, je colle le fight, scram, web et overheat des blasters. Mes drones mordent dans l’acier de sa coque.
Il tombe avant de pouvoir jump par la gate.
gf en local.

Je docke et je retourne au Hellgate, Ash est revenue !
La soirée s’annonce agitée et surtout alcolisée.

Demain sera une nouvelle journée et j’aurai la tronche dans le séant.

Qu’importe tant que les étoiles sont encore là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.