The White Rabbit (part 2)

Training

Les début furent difficiles, s’intégrer dans un groupe soudé alors qu’elle était l’un de leur ennemi quelques jours avant, ça ne se fait pas comme ça.
Personne ne lui parlait.
Mirayen était occupé en permanence.

Un matin, alors qu’elle buvait son café en se demandant ce qu’elle pourrait bien faire de sa journée, Myralen s’assit en face d’elle.
« – Salut Saya.
– Salut.
– Tout va bien ?
– Tu n’aurais pas un truc à me faire faire ? Je commence à me faire chier grave là.
– Ca tombe bien, tu commences ta formation cet après midi…
– Ma formation ? Quelle formation ? je suis déjà certifiée par l’académie non ?
– Ok…Tu vas apprendre un truc qui s’appelle l’humilité. Suis moi. »

Il l’emmena vers une salle bourrée de matos technique. Un techie s’affairait devant une sorte de simulateur.
« – je te présente March. Sa sœur April va arriver. Je te laisse, j’ai des trucs de chef à faire. Tu es entre de bonnes mains.»

Le silence s’installa. March était occupé sur l’une des cabines, il finit par poser un outil et remarqua la présence de Saya.
Il retira des écouteurs de ses oreilles.
« – C’est toi la fameuse Saya ? On va bientôt commencer.
– Mais commencer quoi ? Je vais quand même pas me retaper du simulateur…Je veux piloter mon ship pas jouer à un putain de jeu vidéo.
– Si tu bats ma sœur, tu pourras piloter. On a pas assez de vaisseaux pour les lâcher entre les mains de pilotes inexpérimentés.
– Inexpérimentés ? tu te fous de moi ou quoi ?
– Tous les mêmes ce pilotes… »
Il soupira et remis ses écouteurs.

Une gamine entra, elle avais peut être 15 ans maximum…Elle toisa Saya des pieds à la tête.
« – J’te voyais plus grande…Alors c’est toi la grande pilote Caldari ?
– Qui t’es toi ? Tu devrais pas allez finir ton pti dej ?
– Fais la maline. On va vite voir si tu es aussi forte que ça. »

Elle prit une paire de lunettes virtuelles et s’installa dans l’une des cabines de simulation.
Saya fit de même. Elle allait lui foutre une branlée à cette chieuse. La renvoyer à ses doudous avec une fessée.

Le simulateur était beaucoup plus réaliste que ce à quoi Saya était habitué.
La voix de March résonna dans ses oreilles.
« – On va commencer tranquillou, des worms, simulation d’attaque de barge en belt. »

Saya fut projeté dans l’espace et c’était parti…
Deux barges de minage, Saya fonça dessus et engagea.
« – Tu es trop prêt lapin…
– Tu me fais chier April ! »
April restait à portée de point mais maitrisais ses trajectoires avec aisance, elle profitais à fond des capacités de sa frégate.
L’écran de Saya tourna au rouge, la barge l’avait engagé…Il était scram, web…L’armure de la barge ne descendait pas…
Des drones techII lui foncèrent dessus…Elle eut beau faire tout ce qu’elle pouvait elle n’arriva pas à se dégager…Elle finit en pod…Puis son pod fut accroché…Boom.
Elle se retrouva dans le noir, retira ses lunettes.

March ne cachait même plus son sourire. Saya avait envie de lui foutre des baffes.

« – C’était quoi ça ?
– Une simulation de combat niveau 1.
– …
– La plus simple quoi, pour apprendre les bases.
– J’avais compris. »

April retira se lunettes, se leva et regarda Saya avec un air de pitié.
« – Tu veux apprendre ? Tu es formatée par ton académie…Le combat réel c’est autre chose que de Blober à 40 avec de la logistique au cul…Tu as des bases mais il te manque vraiment le sens du combat.
– Vous me faites chier tous les deux. Je me casse.
– Comme tu veux lapin…Tu sais où nous trouver »

Elle retourna dans sa petite cabine, furieuse, plus contre elle-même finalement que contre ces gamins qui n’essayaient finalement que de l’aider.
Elle se fuma deux clopes, et décida de ravaler sa fierté. Elle retourna dans la salle d’entrainement.

Les deux gamins l’attendaient.

« – Héééé, de retour lapin ? Je pensais pas que tu reviendrais.
– Ouais bon…On s’y remet ? »

April saisit ses lunettes, un sourire aux lèvres.

Durant les six mois suivants, Saya passa dix heures par jour à s’entrainer avec April et March. Elle devenait bonne, mais n’arrivait toujours pas à détruire April en duel.
Cette gamine était une tueuse, violente mais qui contrôlait parfaitement son ship.
Pendant une pause Saya prit March à part.

« – Qu’est ce que je peux faire pour la battre ?
– T’entrainer plus dur, tu sais April a le tableau de chasse le plus important de la flotte en frégate.
– Elle pilote vraiment ? Je croyais qu’elle ne faisait que du simulateur.
– Non lapin, je ne suis pas qu’une gamine derrière un écran.
– Ah, tu es là depuis longtemps ?
– Assez pour te dire qu’on ne s’entraine plus aujourd’hui.
– Comment ça ?
– Suis moi je dois te montrer quelque chose.»

Elle l’emmena à travers les coursives vers le poste médical.
« – Qu’est ce qu’on va faire dans ce coin là ?
– Ne t’inquiètes pas je vais juste te montrer pourquoi je suis aussi dure que ça avec toi et les autres quand je vous forme. »

April entra dans une salle.
Deux personnes étaient sur des lits. Ils étaient tous les deux reliées à des machines qui les maintenaient en vie.
« – Pourquoi tu me montres ça April ?
– C’est moi qui les avait formé. C’est quelque part de ma faute s’ils en sont là. Même si ils connaissaient les risques.
– Qu’est ce qu’il leur ait arrivé ?
– Ce sont ceux dont les clones ont mal fonctionnés…Quand toi et tes amis Caldari les avaient poddés…
– Mais les clones sont fiables, toujours…
– Quand on vit en Empire, avec l’argent et les infrastructures de la navy, sans doute. Pas quand on vit ici, isolé de toute source d’approvisionnement. On est loin de l’image glamour de la piraterie que tu chantais hein !
– Tu savais ?
– Bien sur, tout le monde a vite su que tu étais white rabbit…
– Ca arrive souvent ce type de bug au clonage ?
– Heureusement pas trop. Mais c’est un risque qu’il faut connaître. Bon assez de truc déprimant on va aller se boire un truc.
– On fête quelque chose ?
– tu es certifiée Saya, dès demain tu pourras partir en opé avec nous.
– Alors c’est moi qui offre !
– J’espère bien Lapin, mais je te préviens, je bois encore mieux que je ne pilote »

Et ce sont deux gamines complètement bourrées hurlant des chansons des follow the white rabbit qui rentrèrent dans leur cabine cinq heures plus tard. Une bonne façon de finir la soirée !

2 réflexions sur « The White Rabbit (part 2) »

  1. la partie 2 et bonne aussi mais 2 question viennent a moi
    pourrait tu expliquer l’histoire avec ta sœur ou vue des yeux de ta sœur
    ou montrer ce qui ces passer lors ton départ de la navy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.