VENDETTA

Deux semaine que Saya n’avait pas pu retourner voler avec les EVO.
Les évènements s’étaient précipités et elle avait été aspiré dans un tourbillon qui l’avait ammené à faire des choses que même elle trouvait limite avec le recul.
Mais revenons à l’origine de cette absence.

Saya s’était donc rendue sur Abagawa pour la réunion des sons of caldari.
Elle était membre d’honneur mais se devait d’assister à ces réunions.
Son voyage avait été long, son statut de milicien gallente n’avait pas été une aide en territoire Caldari, elle avait échapé de peu à plusieurs malades de la gachette en chemin mais était finalement arrivée à bon port.
Les relations de Gaia avaient fait le reste et son ship planqué dans le hangar perso de la corp, bien à l’abri de toute inspection des douanes.
Les retrouvailles avec April avaient été chaleureuses et très arrosées.Du bruit et de la fureur, durant presque trois jours d’affilé.
Un matin Saya se réveilla en sursaut avec les hurlements de sa soeur.
« – Saya, lève toi, j’ai une très mauvaise nouvelle!
– Ragnouf ? »
Oui la soirée de;la veille avait été chargée en alcool divers et quelques cigarettes arrangées avec des herbes de provenance douteuse.Le réveil était encore plus difficile qu’à l’accoutumée.
« – Saya, émerge, les parents ont des problèmes. De graves problèmes.
– C’est à dire ?
– Un contrat a été passé à leur nom ! »
Cette fois Saya émergea.
« – Comment ça un contrat ?
– Alahar vient de me donner l’info elle est en route pour leur conapt pour surveiller ce qui se passe.
– Ca craint, j’arrive. »
Elle attendaient dans la salle commune du local de la corp quand Alahar revint, blanche comme un linge.
« – Je suis désolée les filles, vos parents sont morts. »
Gaia leva les yeux vers Saya. Elle croisa son regard et comprit immédiatement que ça allait partir en couilles.
« – Gaia tu me trouves qui a commandité ça, je m’occupe du reste.
– Mais ?
– Tu ne t’occupes pas de ça. Tu me trouves les infos, je vais faire ce qu’il faut. »
Gaia se leva, prit Alahar et April par les bras.
Saya resta seule dans la pièce.
Ses parents ne l’avaient jamais soutenu, ils l’avaient rejeté, rayé de leur vie. Mais ça restait des Hecatonchires. Et ça…
Ca allait se payer, cher, très cher. Le prix du sang, voilà ce qu’elle voulait maintenant et elle n’aurait aucun repos tant que le coupable n’aurait pas payé.

Celà prit une semaine à Gaia pour identifier le coupable. Tous ses contacts avaient été activé et elle avait dépensé une fortune en pot de vin.
Myralia Sanders, une cadre corporatiste qui briguait le poste de son père. Sa mère n’avait été qu’une victime collatérale.
Je t’en foutrai du collatéral moi.
Les Sons lui armèrent un cynabal non identifié, planqué dans une POS du système. Sa cible devait arriver sur Abagawa le lendemain.
Elle prit ses affaires.
Elle embrassa rapidement April et Gaia.
« – On se reverra en enfer les filles, après ce qu’il va se passer, aucune chance que je puisse revenir dans le système.
– Bonne chance Saya !
– Aucun besoin de chance. Je sais ce que je fais. »

Elle s’arrima à la POS et jumpa son pod dans le cynabal.
Maintenant les choses sérieuses allaient commencer
Sa cible : un croiseur de transport civil. Sa cible, sa famille et toutes leur possessions. Leur escorte devait se composer de cinq merlins. Elle pouvait se les faire, son expérience du combat dépassait largement celle des pilotes corporatistes élevés à l’académie.
Elle dégagea de la pos et jumpa en safe, elle ota toute les sécurités du cynabal.
Elle était prète.
L’attente fut longue, mais son expérience du null lui servait. L’attente avant le combat elle commençait à bien connaître.
Son radar bippa, comme prévu le cruiser de sa cible avait eu une avarie. Gaia avait du payer ça très cher…
Calée sur le signal de secours, elle jumpa sur sa cible et leur tomba en plein dessus.
Elle lança l’overheat, son cynabal déchirait l’espace, elle engagea le premier merlin avant qu’il ne puisse réagir.
Le dogfight qui s’engagea fut à sens unique, elle gardait sa distance, les pauvres merlin équipés de blaster ne pouvaient même pas l’atteindre. Tout fut réglé en trois minutes. Concord n’allait pas tarder.
Elle aligna le cruiser de transport quand un appel résonna sur ses comms.
« – Ship non identifié, Nous transportons des civils. Pas de cargaisons à bord. »
On sentait l’angoisse dans la voix du pilote.
Elle accrocha le croiseur et ouvrit le feu, le réduisant à l’état d’épave en quelques secondes sans aucune hésitation.
Elle laissa partir le pod du pilote mais pas la capsule de sauvetage…
Elle aligna un wormhole de sortie et jumpa sans attendre.
Quand Concord arriva sur le site, Ils ne purent que constater le massacre de la capsule de survie. Aucun survivant.

BREAKING NEWS
Une cadre nouvellement promue de la corporation W a été massacrée ainsi que toute sa famille lors d’un attaque pirate dans le système Abagawa.
Le coupable est activement recherché.
De source Concord, il semblerait que le pirate soit dans un cynabal mais a disparu avant toute interception en jumpant dans un wormhole.

KILL A SON, GO TO HELL
Celà valait aussi pour la famille…

3 réflexions sur « VENDETTA »

  1. L’intensité dramatique monte d’un cran ! Ça donne du relief aux personnages, et on sent le caractère implacable et déterminé de Saya. Et qui est cette mystérieuse corporation W ? Vivement la suite.

  2. Tombé sur ton blog par hasard, c’est sympa et plutôt bien écrit. Je suis moi-même en train d’entretenir un blog qui retrace un peu mes aventures.

    Il n’est pas mis sous forme de fan fiction comme toi (c’est plutôt un journal de bord de mon coté avec des explication pour les newbie) mais ça donne des idées 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.